comment limiter sa prise de poids pendant la grossesse

La prise de poids est un sujet qui préoccupe rapidement les femmes enceintes, car  si en début de grossesse on prend généralement peu de poids, voir on en perd (merci les nausées !), très rapidement, entre les bouleversements que subit notre corps, notre appétit qui augmente et nos envies qui changent, le poids qu’affiche notre balance peut s’emballer. Pour ma part, dès le début de ma grossesse je me suis dit que je vivrais mieux cette période de ma vie et tous les changements qui l’accompagnent si ma prise de poids était maîtrisée. En effet, je dois avouer qu’appréhender ce nouveau corps qui se transforme semaines après semaines me faisait un peu peur ! Oui mais voilà, en début de grossesse s’il est assez facile de « contrôler » son alimentation, tout peut déraper à partir du 2ème trimestre. Je n’ai d’ailleurs pas pris de poids les 4 premiers mois de ma grossesse, j’ai même perdu plusieurs kilos, mais dès le cinquième mois j’ai commencé à prendre régulièrement du poids.

En plus, lorsque l’on est gourmande, ou que l’on a eu de fortes nausées en début de grossesse qui nous ont empêcher de manger comme cela a été mon cas, dès que l’on se sent mieux, on a envie de profiter de sa grossesse avec des aliments plaisirs qui nous font du bien.

Je vais donc vous parler dans cet article de cette fameuse prise de poids pendant la grossesse, mais surtout vous livrer mes conseils pour mieux maitriser sa prise de poids!

. La prise de poids « idéale »

Il faut tout d’abord rappeler que la prise de poids normale d’une femme enceinte dépend de son poids avant la grossesse. En effet, les recommandations médicales les plus précises sur le sujet sont issues de l’institut de médecine américain qui indique :

  • Pour les femmes de corpulence normale on peut conseiller de prendre entre 11 à 16 kg à raison de 1 kg par mois pendant les six premiers mois, puis 2 les trois derniers mois.
  • Pour les femmes ayant un surpoids, la moyenne devrait s’établir entre 7 et 11,5 kg.
  • Pour les femmes obèses, la prise de poids doit se situer entre 5 et 9 kg

Voilà pour la théorie !

Bien évidemment, il est impossible d’envisager de faire un enfant sans prendre de poids. Entre celui de l’utérus (qui augmente de volume), du placenta, du liquide amniotique et du bébé lui-même, près d’une dizaine de kilos sont incontournables. Les hormones, elles aussi, jouent un rôle. C’est notamment le cas de la progestérone, qui engendre une augmentation du volume d’eau contenu dans le corps, afin de le ramollir et de le rendre plus moelleux, plus accueillant.

Ensuite, je pense qu’il est important de préciser que la prise de poids est variable selon chaque femme et même chaque grossesse. Certaines femmes font de la rétention d’eau et vont donc naturellement perdre beaucoup de poids après l’accouchement, tandis que pour d’autres par exemple la grossesse est le moment ou jamais de lâcher les rênes et de se faire plaisir. Elles s’autorisent enfin cette prise de poids qu’elles s’interdisaient jusque-là.

comment limiter sa prise de poids pendant la grossesse

. Pourquoi essayer de maîtriser sa prise de poids ?

Une prise de poids minimale est nécessaire pour le bon déroulement de la grossesse et la santé du bébé. Il faut tout de même la surveiller car une augmentation trop importante peut augmenter le risque de complications, pour la mère comme pour l’enfant. En effet, une prise de poids trop importante favorise l’apparition de complications comme le diabète, l’hypertension artérielle…

Attention à « l’effet post nausées » ! Eh oui, ma coach sportive m’avait prévenu « tu as perdu du poids les premiers mois de ta grossesse car tu avais des nausées, ton corps s’est activé en « mode famine », donc dès que tu vas remanger normalement, ton corps va stocker » … quel coquin ! Donc si comme moi, vous avez perdu plusieurs kilos à cause de vos nausées, dès que vous pouvez reprendre une alimentation normale, je pense qu’il est judicieux de ne pas se jeter sur tous les aliments qui nous passent sous la main, car la prise de poids peut être assez spectaculaire dans ces cas là.

La prise de poids peut également favoriser l’apparition de vergetures. La grossesse est effectivement le premier facteur de formation des vergetures puisqu’elle allie à la fois une prise de poids importante et une modification hormonale de la femme. Elles peuvent même apparaitre en toute fin de grossesse, lorsque la prise de poids est plus importante et que l’on a tendance à faire moins attention.

Essayer de maîtriser sa prise de poids peut également permettre de se sentir mieux dans son corps pendant la grossesse. En effet, il n’est pas toujours facile de voir son corps se modifier, son ventre prendre de plus en plus de place, ses hanches s’arrondir, nos cuisses stocker de la cellulite, mais je pense que cela est encore plus difficile lorsque la prise de poids est très importante. On peut se sentir mal à l’aise dans son corps, avoir plus de mal à se déplacer, et au final déprimer déjà un peu à l’idée de ce qui nous attend après l’accouchement.

En effet, limiter sa prise de poids c’est aussi mieux vivre sa période « post accouchement », car entre les bouleversements hormonaux et les kilos de grossesse qui restent, il peut être très déprimant d’avoir beaucoup de poids à perdre et de ne plus du tout reconnaître sa silhouette.

comment limiter sa prise de poids pendant la grossesse

. Essayer de manger deux fois mieux, mais surtout pas deux fois plus

Au cours de votre grossesse, comme moi, vous avez du entendre de nombreuses fois « il faut manger pour deux maintenant ! » Oui …. mais non ! Oui nous sommes deux, mais je pense que le pire conseil que l’on puisse donner à une femme enceinte est celui de manger deux fois plus ! Il faut rappeler que pendant les 6 premiers mois de la grossesse, les besoins nutritionnel de la femme enceinte sont les mêmes que ceux d’une femme adulte. Ils augmentent ensuite très légèrement au cours du 3eme trimestre et correspond plus ou moins à un yaourt en plus !

En revanche, il faut tout miser sur les protéines, le fer, l’iode, les fruits et légumes !

. Fractionner ses repas pour éviter les fringales

N’hésitez pas à fractionner vos repas pour éviter les fringales. Cela rejoint d’ailleurs le fait de s’alimenter de façon plus intuitive.

Ensuite, lorsque le ventre se modifie au cours de la grossesse, il peut être très désagréable de manger trop d’un coup, avec notamment des brûlures d’estomac. Fractionner vos repas pourra un peu vous soulager.

. Respecter son alimentation intuitive

L’alimentation intuitive réfère à la reconnaissance de ses signaux de faim et de rassasiement pour réguler sa prise alimentaire. En fait cela veut dire que l’on mange lorsque l’on a vraiment faim, parce que l’on reconnaît les signaux que notre corps nous donne pour nous dire « il est l’heure de manger maintenant » et l’on s’arrête lorsque notre corps dit « stop ». C’est donc notre corps qui nous guide, il faut simplement accepter de rompre avec des codes sociaux qui nous imposent de manger telle chose, à telle heure. Cela permet donc d’éviter les restrictions alimentaires qui sont sources de frustration puis par la suite de perte de contrôle. On mange alors les aliments que l’on souhaite, dans les quantités dont nous avons besoin … autrement dit on se fait confiance !

Je trouve personnellement que c’est une belle philosophie alimentaire parce que c’est tout l’inverse d’un régime, mais pas seulement !

On fait confiance à notre corps, on fait attention à nos sensations, on fait la paix avec la nourriture, et on prend vraiment du plaisir quand on mange!

J’ai remarqué pendant ma grossesse que j’étais instinctivement guidée vers certains aliments (bons pour moi et pour mon bébé) et moins vers d’autres… c’était vraiment frappant ! Les aliments que je mangeais énormément avant d’être enceinte ne me donnait plus envie et m’écoeuraient … C’était un peu comme si mon corps me disait « c’est bon j’ai tout ce qu’il me faut avec cet aliment, je n’en n’ai plus besoin ». J’en ai donc parlé avec une diététicienne qui n’avait pas du tout l’air surprise par ce que je lui expliquais et qui m’a simplement conseillé de respecter mes envies alimentaires, mais aussi les quantités dont j’avais envie et enfin que je puisse manger quand j’en ressentais le besoin.

D’ailleurs complète le fait de manger en pleine conscience, c’est à dire de manger lentement en se réappropriant le moment du repas, sans être distrait par la télévision ou l’ordinateur. C’est en fait prendre le temps de manger et porter une attention particulière à ce que l’on mange.

comment limiter sa prise de poids pendant la grossesse

. Boire de l’eau, des tisanes, du café décaféiné

Alors là mon conseil est plutôt simple : «  Buvez, buvez, buvez ! ». Même si vous faites de la rétention d’eau, continuez à boire !

Pour ma part, dès le début de ma grossesse, j’ai essayé de m’hydrater le plus possible en misant tout sur les tisanes, le café décaféiné et les eaux aromatisées mais sans calories en plus. En effet, pour changer un peu le goût de l’eau plate, on peut choisir des eaux minérales différentes ou bien même choisir des eaux pétillantes aromatisées, au citron ou aux agrumes par exemple. Boire un verre d’eau avant un repas est aussi un bon moyen d’arriver a une satiété plus rapide.

. Inutile de se culpabiliser pour autant

Si vous avez pris plus de poids que prévu pendant la grossesse (et que vous vous faites taper sur les doigts à chaque rendez-vous chez le gynéco), inutile de se culpabiliser pour autant, ni de faire de régimes bien évidemment. Dites vous d’une part que votre bébé aura bien tous les nutriments dont il a besoin pour bien grandir et se développer, et d’autres part que ces 9 mois de grossesse durant lesquels on fabrique notre petit être humain sont magiques et que vous en avez profité pour vous faire plaisir. Vous découvrirez peut être que les kilos de grossesse se perdront facilement après l’accouchement car vous faisiez de la rétention d’eau par exemple mais même si ce n’est pas le cas, laissez vous du temps pour récupérer votre silhouette. Vivre une grossesse c’est aussi accepter que notre corps change, et qu’il ne sera plus jamais tout à fait le même, mais c’est normal, on a donné la vie !

. Lorsque prendre du poids nous inquiète

Certaines futures mamans peuvent être très inquiètes à l’idée de prendre du poids pendant leur grossesse, et les réseaux sociaux véhiculant parfois l’image de femmes enceintes, dont le ventre est à peine visible renvoient une perception complètement fausse du corps de la femme enceinte. En effet, il est normal de prendre du poids, il est normal que notre corps change, et se restreindre est dangereux pour soi et pour son bébé. Si vous êtes dans ce cas, je pense qu’il ne faut pas hésiter a consulter un professionnel de santé comme un nutritionniste pour un diététicien qui pourra vous suivre, qui saura vous rassurez sur votre prise de poids, et vous pourra vous indiquer les aliments a privilégier pour votre situation.

. Gérer le regard des autres

Je terminerai cet article en abordant le « regard des autres sur notre corps de femme enceinte ». En effet, la grossesse est aussi cette période où tous les regards viennent se poser … sur notre ventre ! Trop gros, trop petit, trop en avant, trop bas … chacun y va de sa petite remarque et cela peut vite devenir très agaçant ! Jamais on ne se permet de critiquer ouvertement le ventre de telle ou telle autre personne, mais sous prétexte que nous sommes enceintes, chacun a quelque chose à dire sur le sujet, et moi personnellement ça m’a gonflé ! Vivant ma 1ere grossesse, plutôt mince, mais grande, et surtout ayant été victime de ces foutues nausées qui m’ont fait perdre du poids, mon ventre a mis beaucoup de temps à se voir. Vers 5 mois il a très légèrement commencé à se développer, mais à 6 mois, la plupart du temps, personne ne voyait que j’étais enceinte… il m’aura donc fallu attendre 7 mois de grossesse, pour avoir « un ventre qui se voit » ! Bref, vous l’aurez compris, j’ai donc eu de nombreuses remarques sur ce « petit ventre », alors que mon bébé se développait très bien et faisait une taille et un poids même plutôt en haut de courbe ! Alors à toutes celle qui vivent ce genre de situation, que ce soit dans un sens ou dans l’autre … « bouchez vous les oreilles » et surtout n’hésitez pas à dire aux gens de vous laisser vivre votre grossesse tranquillement !